Un jeu de piste

3P377_001 Tableau d'assemblage Tréveneuc

AD22 – 3P377 Tableau d’assemblage Tréveneuc

A compter du début du 19ème siècle, le cadastre parcellaire dit « napoléonien » permet de définir précisément les limites des propriétés de chacun, de payer des impôts sur ces biens et nous permet aujourd’hui de localiser précisément les lieux d’habitation de nos aïeux ou du moins les parcelles qu’ils possédaient mais également de comprendre les mutations que les biens ont subies.

Disponible en mairie le cadastre est assez facile d’accès à première vue : une carte avec des parcelles… C’est tout du moins ce que j’ai pensé lors de notre première rencontre. Mais le cadastre n’est pas une simple représentation du territoire d’une commune, il est accompagné d’une matrice.

Lire une matrice cadastrale, sans comprendre son fonctionnement, n’est pas toujours évident et il peut être très facile de s’y perdre… J’en veux pour preuve les photos de matrice faites lors de mes premières recherches sur le sujet : les numéros de folios n’apparaissaient pas, impossible donc de s’y retrouver par la suite…

Evolution au 19ème des biens de la famille Collin à Tréveneuc

Le cadastre existe pour la commune de Tréveneuc à partir de 1822/1824. Mes recherches se portent sur la famille Collin et plus précisément à cette époque sur Jean François Collin époux de Louise Marie Le Dantec. La table alphabétique présente à la fin de la matrice cadastrale de 1824 de la commune de Tréveneuc indique qu’il faut se rendre au folio 104 pour retrouver les biens de Jean François Collin de Kerihouet¹.

Que nous apprend le folio 104 ?

1824 - Folio 104

Archives communales – Tréveneuc – 1G5 / 1G6 Matrice 1824 – Folio 104

On trouve sur ce folio plusieurs éléments en commençant par les numéros de parcelles ainsi que leur désignation et nature par exemple maison et sol pour la parcelle 454 indiquée deux fois.

La contenance imposable ainsi que le revenu de chaque parcelle sont également indiqués car ne l’oublions pas le cadastre permet de prélever les impôts. La parcelle 454 est ainsi doublement imposée, une fois pour sa qualité de terre labourable (classe 1 pour le sol) et une fois en qualité d’habitation.

La provenance des parcelles n’est pas indiquée ici : est-ce un héritage, une acquisition ? On peut donc légitimement supposer que Jean François possédait ces parcelles lors de la création de la matrice en 1822. Mais auparavant, comment a-t-il acquis ces biens ? Pour répondre à cette question, il sera nécessaire de vérifier les actes notariés… mais ça c’est une autre histoire…

La destination des parcelles est indiquée à droite au bout de chaque ligne : en 1840 (date indiquée à gauche) les parcelles sont passées sur les folios 147 et 148. En 1837 la parcelle de la dernière ligne, 466 section B, était partie vers le folio 275. A qui ces folios font-ils référence ? Pour le savoir il est nécessaire de les retrouver : le folio 275 concerne Julien Hervé, laboureur à Kertugal, le folio 147 concerne François Collin, le 148 Pierre Collin.

Jean François Collin a 2 enfants vivants en 1840 : Jean François, dit « François », on l’a vu précédemment probablement pour le différencier de son père, et Pierre Marie. En 1841 Jean François décède, Louise Marie, son épouse, est décédée en 1837. La date de mutation indiquée sur la matrice correspond approximativement à la date à laquelle le père décède. Une vérification dans les actes notariés et notamment dans le testament de Jean François père permet de retrouver ces parcelles :

  • Jean François dit « François » hérite donc de La Tournemine, parcelle 468 de la section A du plan cadastral, parcelle labourable, le courtil de Kerihouet, un jardin, une maison sur les parcelles 452, 453 et 454 de la section B.
  • Pierre Marie lui hérite des Dallios, parcelle 922 de la section A et du courtil d’hiver, parcelle 459 de la section B.

Reprendre le plan cadastral permet ensuite de visualiser l’emplacement exact des parcelles sur le territoire communal, ci-dessous la section B. Se rendre sur place permet ensuite d’imaginer les lieux où ils ont vécus.

Section B - Kerihouet

Section B – Kerihouet

La recherche peut ainsi se poursuivre sur les folios suivants. Ainsi le folio 147 envoie vers le folio 38B en 1882 et le folio 734 en 1892.

1824 - Folio 147

Archives communales – Tréveneuc – 1G5 / 1G6 Matrice 1824 – Folio 147

Le folio 38B est au nom de François Collin et indique une provenance de 1882 et une destination vers le folio 40 en 1892. L’existence de 2 folios au même nom (le 38B et le 147) est liée à la séparation des propriétés bâties ou non prescrite par la loi du 29 juillet 1881.

Le folio 734, tout comme le folio 40 de la matrice des propriétés bâties, concernent Pierre Colin à Querihouët. Pierre est le fils de Jean François et Marie Jeanne Hélary. Jean François est décédé depuis 1854 mais Marie Jeanne décède en 1891. La mutation de 1892 est là encore liée au décès des parents et à la transmission des biens par héritage.

En quelques folios il est ainsi possible de suivre les mutations des biens au sein ou en dehors de la famille sur la quasi totalité du 19ème siècle.

Je n’ai ici donné l’exemple que de quelques folios et je me suis volontairement arrêtée là car le jeu de piste commence à se compliquer. Il est bien souvent nécessaire de repartir en arrière, de revenir sur des folios déjà pris en compte pour atterrir sur de nouveaux : pour une petite commune comme Tréveneuc, les folios du cadastre forment une toile gigantesque et sont presque tous liés entre eux. Il pourrait d’ailleurs être intéressant de comparer les mutations des biens de la commune avec les alliances entre familles pour voir s’il existe un lien, un écosystème local, poser les arbres généalogiques des familles de la commune sur la toile des mutations de parcelles… Un travail long de plusieurs années en perspective…

 

¹L’orthographe des noms n’est pas toujours respecté dans le cadastre, ni l’ordre des prénoms. J’ai donc ici essayé de respecter la donnée source mais aussi de préciser lorsque c’était nécessaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s